Après les vacances de Noël, voici comment les stations accueillent les vacanciers du jour de l'an...

C'est avec ces rebuts du festin et des fêtes de Noël des précédents que les vacanciers du jour de l'an  sont accueillis dans les stations de sports d'hiver...

Depuis plus de 30 ans que les stations de ski privilégient les clientèles anglo-saxonnes, rabotant les pistes de ski pour les leur rendre plus faciles, installant des canons à neige pour leur garantir l'enneigement et leur permettre de réserver à l'avance, imaginez à quoi ressemblent les dépôts à ordure des plus grandes stations de ski le samedi matin d'après le réveillon...

Car d'évidence ces populations ne disposent d'aucune éducation à l'environnement, et se moquent du respect qu'ils devraient montrer à l'égard des territoires qui les reçoivent et des habitants qui les composent...

Ici une photo prise à 9h30 un samedi, jour et heure de départ dans une station qui ne devait pas réunir plus de 2 000 personnes...

Or à Tignes, les Arcs ou la Plagne, il y en avait dix fois plus...

À quand une réelle implication des Maires des stations de montagne pour une éducation au tri des déchets?

À quoi cela sert-il de faire venir des bénévoles pour récolter les déchets de ces gougeats en avril quand ces monceaux de détritus ont envahi nos stations durant 4 mois ?

Et qui paye les infrastructures, le transport, le travail, et le combustible nécéssaires à l'élimination de ces immondices ?

Certainement pas les Tours-opérateurs, étrangers pour la plupart, qui les ont fait venir et ont généré de juteux profits rapatriés dans leurs pays respectifs...

Ah la croissance et la macro-économie... sont décidément formidables !

Auteur : 
Jean-Pierre LAMIC

Ajouter un commentaire