L'Association Nationale de l'Écotourisme et du Slow-Tourisme lance une grande campagne d'adhésion

Fondée il y a un peu plus d'un an par les pionniers de l'écotourisme et du slow-tourisme, l'ANEST lance une grande campagne d'adhésion.

Car c'est ensemble que les acteurs du secteur pourront faire connaître et reconnaître leur rôle au sein des territoires pour proposer des offres alternatives  issues de la microéconomie, celle qui les irrigue, notamment les plus déshérités d'entre eux.

Le projet de l’Association Nationale de l’Écotourisme et du Slow-Tourisme (ANEST) semble attendu par de nombreux acteurs, certifiés ou labellisés sur leurs territoires, en manque de visibilité puisque leur offre se trouve dispersée au sein d’une communication pléthorique.

Il s’agit de créer un site unique référençant, dans un premier temps, les offres écotouristiques labellisées par les espaces protégés (Esprit Parc et Valeurs parcs), l’Écolabel européen, la Clef verte, les Hôtels au naturel, ou les Gîtes panda.

Il intéresse donc particulièrement les nombreux acteurs de terrain ou hébergeurs déjà engagés dans une démarche éco-responsable, validée par ces labels institutionnels, ou internationaux.

Plus de 30 labels aux critères divers existant, dans un second temps, il sera possible d’intégrer d’autres structures, après une évaluation de chacune d’elles, effectuée in-situ au moyen de SEVVE, le double système d'évaluation de l'écotourisme et des hébergements éco-responsables créé par V.V.E en lien avec la Haute école Robert Schuman de Belgique.

Ce site aura donc vocation à ne mettre en avant que les offres sincères et les démarches réellement engagées, éloignant ainsi celles qui ne proviendraient que d’un verdissement d’ordre marketing.

Pour tout renseignement, contactez-nous !

Vous pouvez adhérer à l'ANEST en suivant ce lien.

Ou la soutenir en suivant celui-ci.

 

Auteur : 
Jean-Pierre LAMIC

Ajouter un commentaire