Opposition au projet de Club Med à Valloire : Le combat continue...

×

Message d'erreur

  • Notice : Trying to access array offset on value of type null dans theme_image_formatter() (ligne 602 dans /home/piyhlik/www/levoyagedurable.ovh/modules/image/image.field.inc).
  • Warning : array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given dans theme_image_formatter() (ligne 605 dans /home/piyhlik/www/levoyagedurable.ovh/modules/image/image.field.inc).

Pendant que Tourmag et ATD s'emploient à une intense campagne de greenwashing autour des Palmes du tourisme durable ayant pour objet de mettre en avant leurs financeurs (dont une large part ne propose rien de durable...)..., le Média du Voyage durable, lui, relaie les informations de ceux qui combattent sur le terrain les projets n'ayant rien de durable...
C'est ainsi que nous reprenons le courrier de l'Association Valloire Nature et Avenir après l'avis favorable émis par le commissaire enquêteur, qui n'avait certainement aucune latitude pour émettre un avis contraire...
Cela fut le cas dans de nombreux simulacres d'enquêtes publiques, déjà..., il s'agit juste de donner l’illusion d'une démocratie...

"Malgré une très large majorité d'observations négatives, la commission d'enquête du SCOT Pays de Maurienne a donné un avis favorable à la plupart des projets UTNs dont celui du Club Med de Valloire.

C'est décevant mais il faut savoir qu'en France 97% des enquêtes publiques se concluent par des avis "favorables"....

Le SCOT Pays de Maurienne devrait donc être approuvé le 25 Février avec l’UTN du "Club Med" ainsi que toutes les UTNs d’extensions de domaine skiable.

Dans le scenario prévu, la seule voie d'opposition sera de déposer un ou des recours en justice. Nous aurons 2 mois pour cela. Pour le Club Med, nous pensons que la commission d'enquête n'a pas répondu à nos objections. Pourquoi autoriser un projet si il porte atteinte à un paysage remarquable, à la biodiversité , si il présente des risques naturels (l’étude glissement de terrain est toujours en cours d’analyse), si il est incompatible avec la ressource en EAU et les infrastructures STEP, si il n'est pas justifié économiquement et si il est à l’opposé des objectifs de neutralité carbone du territoire, etc…? Nous regarderons comment plaider tous ces points et d'autres avec notre avocat.

En attendant, nous avons suivi et participé à l'enquête publique du SCOT Fier-Aravis qui prévoit l'implantation de deux Club Med de 1500 lits: l'un au Grand Bornand, l'autre à la Clusaz. Cette enquête publique a été marquée par une très forte contestation…au point que même le préfet de Haute Savoie s'est publiquement exprimé CONTRE ces 2 projets UTNs . Une première !

De notre côté, nous nous demandons pourquoi un projet Club Med qui serait mauvais pour les Aravis pourrait être bon pour Valloire et la Maurienne. Les enjeux sont les mêmes. Il faut que les Valloirins et tous les amoureux du village se réveillent avant que l'irréparable ne se produise avec la "bétonisation" de la vallée d'or…sous des arguments économiques fallacieux et des promesses d'emplois illusoires".

Oui, réveillons les consciences !
Il est grand temps de s'opposer aux projets non soutenables, ainsi qu'aux acteurs du greenwashing.

Auteur : 
Jean-Pierre LAMIC

Ajouter un commentaire